Femme, Naturopathie

Syndrome prĂ©menstruel 🌜

L’intensitĂ© et les manifestations de syndrome prĂ©menstruel sont trĂšs variables d’une personne Ă  l’autre.

Êtes-vous concernĂ©es?

syndrome prémenstruel
Syndrome prémenstruel

Définition du syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel (ou SPM) concerne environ une femme sur 3.

3 Ă  8 % des femmes ont un syndrome sĂ©vĂšre 😬  ou des troubles psychiques altĂ©rant fortement leur qualitĂ© de vie.

Les symptĂŽmes sont cycliques:

  • Ils dĂ©butent de quelques jours Ă  15 jours avant les menstruations.
  • Ils se terminent au dĂ©but des menstruations (24-48h aprĂšs).

Le SPM comprend autant des symptĂŽmes physiques que psychologiques đŸ€• :

  • des douleurs mammaires, des crampes, des ballonnements, des migraines, de la rĂ©tention d’eau, des gonflements(mains, pieds, jambes), des douleurs lombaires, de l’acnĂ©,
  • de l’irritabilitĂ©, des difficultĂ©s Ă  se concentrer, des pertes de mĂ©moire, des pulsions alimentaires (vers le sucrĂ©), un sentiment dĂ©pressif ou anxieux, etc


Rq: si vous souffrez de douleurs pelviennes invalidantes et diffuses qui vous empĂȘchent de faire vos activitĂ©s quotidiennes, pensez Ă  consulter. Cela pourrait plutĂŽt ĂȘtre de l’endomĂ©triose.

HygiÚne de vie et syndrome prémenstruel

Alimentation qui accentue le SPM

  • Les excĂšs de sel,
  • Une alimentation pauvre en calcium,
  • Un excĂšs de viande rouge,
  • Un excĂšs de cafĂ©ine ou de xanthines (cafĂ©, thĂ©, chocolat),
  • Une consommation excessive de glutamate monosodique(E621).

L’E621 est un exhausteur de goĂ»t prĂ©sent dans de nombreux aliments transformĂ©s, comme les soupes, bouillons, sauces, plats prĂ©parĂ©s, biscuits, snacks etc


Mode de vie qui accentue le SPM

  • un manque de sommeil😮,
  • un excĂšs d’alcool,
  • le stress chronique,
  • la sĂ©dentaritĂ©,
  • les perturbateurs endocriniens.

Activité physique et SPM

Une activité physique réguliÚre améliore le SPM en favorisant : 

  • la dĂ©congestion du bassin,
  • la sĂ©crĂ©tion d’hormones de bien-ĂȘtre comme la sĂ©rotonine,
  • et l’élimination des toxiques (comme les perturbateurs endocriniens).

Dans le prochain article, je vous parlerai des causes de syndrome prĂ©menstruel et des solutions qui existent pour l’amĂ©liorer notamment en nutrition.