Naturopathie

Bienfaits du froid❄

Nous attendons avec impatience de retrouver la chaleur🔥de l’été. Pourtant le froid ❄️ présente aussi de nombreux avantages sur le corps.

Le froid aide à mieux dormir.

Lorsque nous dormons😴, la température de notre corps diminue légèrement et ce phénomène est la clé d’un sommeil réparateur.

L’hiver est donc propice à un sommeil sain puisqu’il baisse la température de notre chambre et favorise donc un endormissement dans de bonnes conditions.

Il calme la douleur et réduit les inflammations.

Le froid stimule la production d’endorphines ☀, ces hormones de bien-être ont des effets antalgiques (diminuent la douleur).

En cas de choc ou de blessure, le froid anesthésie les tissus, calme les brûlures et les douleurs.

La chute de température permet la réduction de l’inflammation🔥 et des œdèmes, c’est pour cela qu’on met de la glace sur notre peau après s’être, par exemple, foulé la cheville.

Le froid améliore la circulation sanguine.

Il provoque une vasoconstriction (le diamètre des vaisseaux diminue) suivie  d’un effet réactionnel de vasodilatation avec une augmentation du débit sanguin.

La micro-circulation est alors stimulée, améliorant ainsi le transport de sang et d’oxygène aux organes et aux muscles💪.

Les bénéfices sont nombreux, le froid ❄ va par exemple prévenir l’apparition de varices, et peut soulager les sensations de jambes lourdes.

Au niveau de la peau, en stimulant la micro-circulation, le froid permet de lutter contre le relâchement de la peau et de décongestionner les zones fragiles (comme celle du contour des yeux 👀).

Il permet de brûler des calories

Les cellules adipeuses(ou graisse) constituent une réserve d’énergie que le corps brûle 🔥 en fonction de ses besoins, notamment pour se réchauffer quand les températures sont froides ❄.

Dans notre corps se trouvent 2 types de tissus adipeux: la graisse blanche(majoritairement) et la graisse brune.

  • La graisse blanche stocke et libère les lipides.
  • La graisse brune aussi mais elle est plus riche en mitochondries (centrales énergétiques de la cellule). Elle est sollicitée pour réguler notre température🌡.

2 études [1,2] publiées en 2012 et 2014 ont montré que sous l’effet du froid :

  • la graisse brune brûle plus rapidement les calories que la blanche,
  • la graisse blanche se transforme plus facilement en graisse brune (via une hormone: l’irisine),
  • frissonner 15 min produirait la même quantité d’irisine qu’une heure d’exercice à intensité modérée.

Sources:

[1] : Paul Lee, Joyce D. Linderman, Sheila Smith, Robert J. et all. Irisin and FGF21 Are Cold-Induced Endocrine Activators of Brown Fat Function in Humans. Cell Metabolism, Vol. 19, Iss. 2, 2014, 302-309. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24506871/

[2] :Véronique Ouellet, Sébastien M Labbé, Denis P Blondin, Serge Phoenix, et all. Brown adipose tissue oxidative metabolism contributes to energy expenditure during acute cold exposure in humans. J Clin Invest. 2012 Feb;122(2):545-52 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22269323/