alimentation, Naturopathie

Les bienfaits👍 du chou

Le saviez-vous ?💭

Dans l’antiquitĂ© grecque, le chou Ă©tait servi en soupe aux jeunes mariĂ©s le matin de leur nuit de noces. C’est cette pratique ancienne qui est Ă  l’origine de la lĂ©gende qui prĂ©tend que les enfants naissent dans les choux.

Voici d’autres informations qui pourraient vous intĂ©resser sur ce lĂ©gume phare de l’hiver.

Bienfaits et composants :

☀Faire le plein de vitamines :

  • Vitamines B : utiles pour le fonctionnement du cerveau🧠 et la production d’énergie.
  • Vitamine C : anti oxydant et anti-infectieux.
  • Vitamine K : rĂŽle dans  la coagulation du sang.

Attention🚹 : les personnes sous anticoagulants, doivent adopter une alimentation ayant un contenu en vitamine K stable d’un jour Ă  l’autre pour Ă©viter de modifier leur traitement.

👍Riche en antioxydants :

  • La cyanidine : qui aide Ă  combattre les maladies cardiovasculaires.
  • Le bĂȘta-carotĂšne : carotĂ©noĂŻde qui protĂšge la peau des effets nĂ©fastes du soleil.
  • La lutĂ©ine et la zĂ©axanthine :  carotĂ©noĂŻdes qui participent Ă  la protection des yeux👀.

Ă  noter que de toutes les variĂ©tĂ©s, le chou rouge est le plus riche en antioxydants.

đŸ„Anti-infectieux : grĂące Ă  sa teneur en vitamine C.

💖Pour un cƓur en bonne santĂ© :

  • GrĂące Ă  la prĂ©sence de vitamine B9 et B12 qui aident Ă  diminuer un acide aminĂ©(homocystĂ©ĂŻne) souvent responsable de maladies cardiovasculaires.
  • La prĂ©sence du potassium aide Ă  la rĂ©gulation de la tension artĂ©rielle.
  • La prĂ©sence de la cyanidine, un antioxydant qui protĂšge de l’hypertension artĂ©rielle .

đŸ’ȘPour favoriser l’élimination des toxines :

Les choux renferment des dĂ©rivĂ©s soufrĂ©s (sulforaphane, sinigroside, indole…) qui accĂ©lĂšrent l’élimination des toxines dans l’organisme, et plus particuliĂšrement au niveau du foie.

↘Diminue les risques d’apparition de cancers :

De nombreuses Ă©tudes menĂ©es depuis une vingtaine d’annĂ©es, confirment l’action bĂ©nĂ©fique d’une consommation rĂ©guliĂšre de chou dans la prĂ©vention du cancer du cĂŽlon, de l’estomac, mais aussi du poumon.

En effet, il contient des molĂ©cules anti-cancer  telles que les indoles, les isothiocyanates, glucosinulates  (1).

RĂ©fĂ©rence :

 (1) Wang D, Upadhyaya B, Liu Y, Knudsen D, Dey M. Phenethyl isothiocyanate upregulates death receptors 4 and 5 and inhibits proliferation in human cancer stem-like cells. BMC Cancer. 2014 Aug 15;14:591. doi  : 10.1186/1471-2407-14-591.

Laisser un commentaire